LE VELVET (HORS PISTE)

«Le Velvet n'a peut-être pas vendu beaucoup d'albums, mais chaque personne qui l'a acheté a voulu ensuite fonder son propre groupe» expliquait Brian Eno, producteur de David Bowie. Rodolphe Burger faisait partie de ces fans et a décidé il y a trente ans, en écoutant les disques du Velvet Underground, de faire de la musique. Entre rock mutant, boucles de mélancolie obsessionnelles, effluves de jazz, électronique acide ou lunaire, et poésie contemporaine, impossible de ranger l'œuvre de Rodolphe Burger dans une seule catégorie. Dans son nouvel album This is a Velvet Underground song that I'd like to sing, le chanteur-guitariste rend hommage au groupe de légende new-yorkais des années 60 produit par Andy Warhol. Malgré la volonté de Rodolphe Burger de s'en affranchir, on retrouvait déjà de nombreuses influences du Velvet Underground dans Kat Onoma, groupe dont il fut le leader pendant 18 ans. Cette fois-ci, accompagné de six talentueux musiciens, le rockeur s'attaque directement aux titres sulfureux du Velvet avec une série de reprises, parfois totalement détournées, pour donner «sa» version du Velvet Underground.


Arsenal - Grande Salle
Jeudi 06 juin à partir de 20h (durée 1h30)
  Offre AFEV : 
Pour les - 26 ans : 8 euros pour l'enfant et vous = soit 4 euros chacun
Réserver auprès de l'AFEV